Présentation Hachiman

Hachiman no onji emaki. japonais 5347. BnF

Les rouleaux illustrés des Origines karmiques du bodhisattva Hachiman ont été créés du XIVe au XIXe siècle au Japon. Ils relatent comment l’impératrice Jingû Kôgo 神功皇后 soumit l’envahisseur coréen avec l’aide du dieu Sumiyoshi Myôjin 住吉明神; puis les prodiges liés à la fondation des temples consacrés à Hachiman, une des divinités les plus importantes au Japon, à la croisée du bouddhisme et de croyances vernaculaires.

Melanie Trede, professeur à l’université de Heidelberg, spécialiste du sujet a créé un site internet permettant de comparer plusieurs versions de l’œuvre.

L’acquisition en 2014 par la BnF d’un rouleau consacré aux légendes de Hachiman (Hachiman no honji,Japonais 5347, XVIIe s.) a été l’occasion de réunir à Paris chercheurs et étudiants dans l’objectif de traduire le texte, de replacer cette œuvre parmi la production consacrée à Hachiman, et d’analyser les peintures. La collaboration avec les spécialistes européens et japonais permet de travailler dans une perspective pluridisciplinaire

Le groupe de recherche s’est réuni :

  • en juin 2016 pour une première journée d’étude organisée par Suzuki Akira et Estelle Leggeri-Bauer
  • en juillet 2018, pour atelier de recherche plus ambitieux sur 4 jours, organisée par Suzuki Akira, Estelle Leggeri-Bauer, avec la collaboration de Itô Nobuhiro (Université de Nagoya)

Cet atelier est ouvert aux enseignants chercheurs, débutants ou confirmés, conservateurs de musée et de bibliothèques ainsi qu’aux étudiants de Master et de Doctorat.